General 22 Oct 2015 07:25

Résumé article « La Provence » 21 Octobre 2015

Dans son édition du Vaucluse, « La Provence » du 21 octobre 2015 consacre une
pleine page à la visite à Avignon du nouveau préfet de région, venu
relancer les grands projets d’aménagement.

Petit résumé (faute d’abonnement web à ce journal) :

3 projets sont inscrits dans le contrat plan État Région 2015/2020:
1° Programme de requalification urbaine de la rocade sud.
2° LEO.
3° Projet d’aménagement de la zone de la courtine.

Déclaration du Préfet de Région au sujet de la LEO:  » Je sais par
expérience que l’on peut revenir à l’assaut, même si le projet est
abandonné ».

Du projet LEO dépendent d’autres grands projets, celui de la
requalification urbaine de la rocade sud, retenu par l’Agence Nationale de
la Rénovation Urbaine, celui du tramway, qui passera sur une partie de la
rocade et celui d’aménagement de la zone Courtine-Confluence sur laquelle
est envisagé d’installer un parc parc naturel et des parcs
photovoltaïques, le développement d’activités économiques et portuaires en
partenariat avec la compagnie Nationale du Rhône et enfin la construction
d’un pôle Trimodal(*) lié à l’achèvement de la LEO.

Cécile Helle (Maire d’Avignon) met en avant l’urgence de délester la
rocade du trafic poids lourd pour proposer un projet de barreau routier
d’une distance d’1Km entre l’échangeur de Rognonas et le pont.
Coût estimé 15M€. Ce projet s’inscrit dans un programme de
« requalification urbaine » où doit passer le tramway.

Il n’est pas certain que ce projet soit retenu (il devrait être validé ou
pas, fin novembre 2015):
– Opposition de la Municipalité de Châteaurenard (où il détourne le
trafic).
– Les services de l’État estiment qu’il n’est pas certain que ce barreau
routier déleste la circulation sur la zone où il y a le plus d’habitations.
– De plus, la construction de la seconde tranche de la LEO (180 M€)
n’utiliserait qu’une partie de ce barreau, l’autre serait abandonnée.

PROJET DE LA VILLE D’AVIGNON :

600 ha déclarés d’intérêt métropolitain, décomposé en 3 phases (non
chiffrées):

1° 2016 : Parc Naturel de la confluence 7 ha + 10 ha de panneaux
photovoltaïques.

2° 2018 : Appontement du Rhône pour 30 bateaux à passagers (tourisme) + 10
ha d’activités économiques et portuaires.

3°~2020 : Pôle trimodal* 100 ha + habitats dans un quartier moderne où 6000
habitants sont espérés –
Désignation d’un aménageur + Construction d’1 zone logistique importante :
« à terme l’arrière port de Marseille » ont indiqué hier les services de
l’État.

* Pôle Trimodal : c’est ainsi qu’ils nomment une plate forme échangeur
combinant trois mode de transport (route, rail et fleuve).

Comments are closed.